Rare Classical Music

http : <www.positifs.org/raremusic_classic>

E-mail : raremusic_classic@positifs.org


R C M
index Rare Classical Music => Musiciens, compositeurs, interprètes... => Lettre C
3. INDEX DES MUSICIENS, COMPOSITEURS, INTERPRÈTES...
C
Index


Ensemble CARPE DIEM

Jean-Pierre Arnaud, direction musicale

Fondé en 1993 par Jean-Pierre Arnaud, l’ensemble Carpe Diem est un petit orchestre de trois à vingt musiciens, lauréats de concours internationaux, qui partagent leur temps entre leurs activités de solistes dans de grandes formations, de concertistes, de chambristes ou de pédagogues et leur travail au sein de cet ensemble.
L’Ensemble Carpe Diem fonde son identité sur l’interprétation en petits effectifs d’œuvres composées pour de grands orchestres, permettant à tous et partout l’accès au répertoire symphonique, d’opéra et de ballet. Ce pari passe nécessairement par une réécriture : la transcription et la réorchestration.
« Ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, l’œuvre transcrite propose une nouvelle lecture, une nouvelle écoute, jouant de sa familiarité tout en déjouant les habitudes, subtilisant l’intimité confortable à la curiosité attentive. C’est à cet état de vigilance -au sens étymologique– que conduisent les transcriptions réalisées par les musiciens de l’Ensemble Carpe Diem. Le Credo de chacun d’eux repose sur ce partage et ouvre en grand l’accès à l’œuvre. » Florence Badol-Bertrand, musicologue.

Le répertoire est choisi sans restriction de genre, de la tragédie lyrique à la création contemporaine. Dans cet esprit d’ouverture et de décloisonnement, l’Ensemble Carpe Diem s’enrichit de rencontres avec des compositeurs et des chanteurs, mais aussi des chorégraphes, danseurs, metteurs en scène, comédiens, marionnettistes et plasticiens pour créer des spectacles mêlant les diverses formes d’expression artistique qui trouvent là une place légitime.
L’Ensemble Carpe Diem s’est produit dans de nombreuses salles en France et à l’étranger : la Péniche Opéra, la Cité de la Musique, le Cirque d’Hiver, le Théâtre des Bouffes du Nord, l’Opéra Comique, l’Opéra Bastille, l’Opéra de Varsovie, l’Opéra de Montpellier. Il a participé à de nombreux festivals : les Folles Journées de Nantes, le Festival Berlioz, l’Abbaye de Saintes, le Festival du Pays d’Ans, le Festival Mozart Nord Pas-de-Calais, le Festival Octobre en Normandie, les BBC Proms de Londres.

 

© Copyright Festival Classique au Vert, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(index)


Hortense Cartier-Bresson, piano 

C’est en 1979 que Hortense Cartier-Bresson fit la précieuse rencontre du grand pianiste Gÿorgy Sebök ; elle part suivre son enseignement à l’Université d’Indiana - Bloomington (USA) après avoir obtenu cinq premiers Prix au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et suivi un cycle de perfectionnement de piano.
Très rapidement remarquée comme " l’une des plus remarquables pianistes de sa génération " elle remporte en 1981 le troisième prix au Concours Liszt-Bartok de Budapest (1er Prix non attribué). Dès lors, une brillante carrière débute la conduisant sur les scènes internationales en récital ou encore aux côtés de Ricardo Chailly avec l’Orchestre de Paris, et d’Antal Dorati avec le Detroit Symphony Orchestra, par exemple.

Après avoir fait le choix éclairé de mettre, pour quelques années, un frein à sa carrière de soliste afin d’explorer tous les arcanes du métier, son retour en musicienne accomplie est déterminant. Son enregistrement consacré à l’œuvre de Bartok (Accord/universal) est chaleureusement accueilli par la critique. Dès lors, elle répond de nouveau à l’invitation de nombreuses programmations : Piano à Auxerre, Flâneries musicales de Reims, Opéra de Montpellier, Grands crus de Bourgogne, Académie Sibélius (Helsinki), Festival de Printemps de Budapest ...
Personnalité singulière et passionnée, c’est avec la plus grande intégrité qu’elle aborde la musique sous toutes ses formes : chambriste particulièrement appréciée de Henri Demarquette, Boris Garlitzky, François Guye, Roger Muraro, Xavier Gagnepain, Michel Michalakakos, Raphaël Oleg et du Quatuor Ébène, elle sillonne les scènes européennes et s’enrichit par la direction d’orchestre.

Dans un souci permanent de transmission, elle enseigne le piano et la musique de chambre au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt.
Pédagogue reconnue, elle est invitée à donner de nombreuses master-class à travers la France (Poitiers, Reims, Montpellier, Aubervilliers) et à l’étranger : Liban, Angleterre, Finlande.

 

© Copyright Virginie Feillel, l'Archipel, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(index


Philippe Cassard, piano

Premiers prix de piano et de musique de chambre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (classes de Dominique Merlet et Geneviève Joy-Dutilleux), il approfondit ses connaissances pendant deux ans à la Hochschule für Musik de Vienne et reçoit ensuite les conseils du légendaire Nikita Magaloff.

Lauréat du Concours Clara Haskil, Premier Prix du Concours International de Dublin en 1988, il est invité par les principaux orchestres britanniques et français sous la direction de grands chefs : Charles Dutoit, Yan-Pascal Tortelier, Vladimir Fedosseijev, Emmanuel Krivine, Alexander Anissimov, Jeffrey Tate etc. Il présente l’œuvre intégrale pour piano de Debussy en 4 récitals répartis sur une journée, notamment à Londres, Tokyo, Sidney, Paris, Singapour, Vancouver et Dublin, rencontrant à chaque fois un immense succès.

Chambriste et accompagnateur de chanteurs recherché, il a pour partenaires réguliers Wolfgang Holzmair, Anne Gastinel, Laurent Korcia, Donna Brown, David Grimal, Xavier Phillips, Catherine Dubosc, les Quatuors Debussy, Chilingirian et Ysaÿe, les comédiens Philippe Torreton, Micheline Dax, Roland Bertin, Françoise Fabian…
En 2004, son enregistrement consacré à Schumann a été unanimement accueilli : Editor's Choice de Grammophone, Best Buy de Classic FM Magazine, 5 Diapasons etc. Philippe Cassard est également producteur à France Musique (l’émission « Notes du traducteur » diffusée le vendredi) et depuis 1999, directeur artistique des Nuits Romantiques du Lac du Bourget.

 

© Copyright Festival Classique au Vert, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(index)


Marina Chiche, violon

Marina Chiche étudie au C. N. R. de Marseille puis rentre -1ère nommée - au C.N.S.M. de Paris où elle y obtient le Premier Prix et le D.F.S. avec mention Très Bien.
Elle a suivi de nombreuses master-classes auprès de maîtres tels que Joseph Silverstein, Ida Haendel et György Kurtag. Lauréate de plusieurs prix nationaux et internationaux, elle est nommée "Révélation Classique 2003 " de l'ADAMI.

Elle est invitée dans divers festivals français et étrangers (Deauville, Périgord Noir, Printemps des Arts à Monaco, MIDEM à Cannes, Flâneries Musicales d'Eté de Reims, Gubbio en Italie, Sarasota Music Festival-USA, Autriche, Suisse, Turquie, Danemark…).

Marina Chiche a été nommée deux années consécutives aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation de l’année.

 

© Copyright Festival Classique au Vert, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(index)


Raphaël Chrétien, violoncelle

Né en 1972 a Paris, Raphaël Chrétien obtient deux premiers prix de violoncelle et de musique de chambre au CNSM dans les classes de P.Muller et de C.Ivaldi. Admis en cycle de perfectionnement, il suit alors les master-classes de M.Rostropovitch, P.Tortelier ou J.Starker et remporte, entre autres, le prix Martinu du Concours International de Prague ainsi qu'un grand prix - et le prix du public - au Concours International de Belgrade.
Invité de nombreux festivals dans le monde entier, il se produit en soliste et en musique de chambre dans un répertoire qui s'étend du baroque sur instrument d'époque a nos jours (dédicataire de plusieurs pièces de C.Lauba, P.Mefano, A.Solbiati...) ;
sa discographie étant quant à elle régulièrement saluée par la presse : ffff de Télérama, 10 de Répertoire, sélections du Monde, the Strad...

 

© Copyright Festival Classique au Vert, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(index


Jean-Philippe Collard-Neven, piano et direction

Passionné de math et de musique. (Schellekens 1944). Ingénieur Civil (ULB) puis Recherche Operationelle/ Mathématiques appliquées (London School of Economics). Musique aux académies d'Ixelles, guitare avec Olivier Morand, flûte avec Octave Grillard. Harmonie et solfège supérieur à Uccle, puis étudie avec André Vandernoot et Ronald Zolman. Musique Indienne avec Ashok Pathak, Dhruba Ghosh & Pandit Jasraj. 

Opéras récents : depuis sa rencontre avec Amélie Nothomb, il a écrit "Hygiène de l'Assassin" (créé à Bruxelles en 1995, puis Opera Royal de Wallonie, Février 2000) et "Les Combustibles" (Paris, 1997). Du même auteur, il prépare "Le Sabotage Amoureux" .

Projets d'opéras en cours : ''Les contes de l'Arbre Roi', les mythes de la forêt, livret en collaboration avec Jean-Claude Servais. 'Vendredi' de Hugo Claus. 

Théâtre musical : 'L'enfoui fuit' sextet pour tiptare, clarinette, cello, cor, synthétiseur, percussion. Avec scènnettes musicales. 

Direction : Ken Ichi Nagakawa. 

Cinéma : musique de "Het Gezin Van Paemel" de Paul Cammermans-Hugo Claus- prod. Jan Van Raemdonck, "Papegaai" de Hans Hilkema, "le monde de Ludovic" de Jean-Pierre De Decker. "Ionesco" de Thierry Zeno, "Lions" de Justin Cartwright (BBC). Des centaines de films publicitaires pour Carlo Binsztock, Gérard Corbiau, David Milleykowski, Patrick Morgan, et bien d'autres. Pour ces films, il arrange opéras (Verdi, Rossini, Mozart, Puccini), symphonies (Mendelsohn, Delibes...) avec divers orchestres.

 

© Copyright Virginie Feillel, l'Archipel, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(index)


Guillaume Coppola, piano

« Pianiste talentueux et profondément musicien, il séduit par son jeu sincère, réfléchi et passionné. »
C’est en ces termes que Dmitri Bashkirov décrit Guillaume Coppola, à la suite d’une master-class au Conservatoire de Paris où le jeune pianiste remplace un collègue au pied levé. Très remarqué à cette occasion, il est invité par le maître à la prestigieuse Académie du Savonlinna Music Festival en Finlande.

D'origines française par sa mère et italienne par son père, Guillaume Coppola débute l’étude du piano au conservatoire de Besançon, sa ville natale. Remarqué par France Clidat à l’âge de quatorze ans, il est ensuite admis à l’unanimité du jury au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Bruno Rigutto, assisté de Nicholas Angelich et Hervé Billaut, et travaille également dans les classes de musique de chambre de Christian Ivaldi, Ami Flammer et Claire Désert.
Il s’en suit une série de récompenses qui l’encouragent à vivre pleinement sa vocation : Premier Prix de Piano, puis Diplôme de Formation Supérieure de piano et musique de chambre avec Mention Très Bien, il est également lauréat de la Fondation Cziffra, de la Fondation de France, du concours international FLAME, du Forum Musical International de Normandie et de l’ADAMI. Il se perfectionne dans de nombreux séminaires d’interprétation avec Dominique Merlet, John O’Conor, Claude Helffer, Jean-Claude Pennetier, et son jeu trouve aujourd’hui son épanouissement grâce aux conseils de Marie-Françoise Bucquet et Jorge Chaminé.

La presse souligne la noblesse de son jeu « porté par un souffle impérieux » alliant «fraîcheur et élégance» dans ses interprétations de Schubert selon l’Est républicain, tandis que Ouest France rend compte d’un récital Liszt, Schumann, Chopin « incroyable de maîtrise, de beauté, d’élégance.»

 

© Copyright Virginie Feillel, l'Archipel, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(index)


Anne-Cécile Cuniot, flûte

Née le 18 Novembre 1974, elle obtient successivement la médaille d’or au Conservatoire National de Région de Reims, dans la classe d’Odile Renault, le 1er prix interrégional à l’unanimité à Strasbourg, le 1er prix au CNR de Boulogne-Billancourt, dans la classe de Céline Nessi (flûtiste à l’Opéra de Paris), et le diplôme de formation supérieure mention Très Bien au Conservatoire Nationnal Supérieur de Musique de Paris, dans la classe de Pierre-Yves Artaud (soliste international) et Georges Alirol (flûtiste à l’Orchestre de Paris).

Elle poursuit son cursus au CNSM en intégrant le cycle de perfectionnement de musique de chambre avec la pianiste Elsa Cassac, dans les classes des solistes Christian Ivaldi, Amy Flammer, David Walter et Michel Moraguès.
Flûtiste solo de l’ensemble Zellig de Thierry Pécou, de l’Orchestre de chambre Pélléas et de la compagnie “les Brigands” dirigés par Benjamin Lévy, duo de flûte de l’ensemble TM+, elle se produit au sein de divers ensembles (Ensemble Intercontemporain, Court-Circuit, Musique Oblique, Orchestre de Basse-Normandie...), orchestres (Philharmonie de Radio-France, Opéra de Paris, National des Pays de la Loire, de Picardie, de Bretagne, Philharmonie de Lorraine...) et groupes de musique de chambre (duo flûte et piano, quintette à vents, trio flûte, alto et harpe...).
Elle participe également à divers festivals (Festival de Pâques de Deauville, Moments musicaux de l’Hermittage à la Baule, Festival d’été de Cambridge, Nuits de la Mayenne, octobre en Normandie, Musica à Strasbourg, Ultima à Oslo...).

 

© Copyright Festival Classique au Vert, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(index)


Serge Cyferstein, piano

Après ses études au Conservatoire de Strasbourg, notamment dans la classe de Dominique Merlet, il obtient, en même temps que l'agrégation de mathématiques, plusieurs prix de concours nationaux et européens. Il se spécialise ensuite à Vienne dans l'accompagnement du lied et de la mélodie auprès de Dagobert Buchholz, professeur à la Hochschule, et reçoit les conseils de maîtres tels que Walter Moore, Hans Hotter, Suzanne Danco. En 1985, le jury du Forum de la Mélodie et du Lied à Paris, présidé par Régine Crespin, le distingue par une mention spéciale.
Il accompagne ainsi de nombreux chanteurs français, notamment sur les scènes du théâtre de l'Athénée, du Musée d'Orsay, de l'Abbaye de Royaumont, de l'Opéra Bastille, du Théâtre Royal de Versailles, de la salle Gaveau, de l’Opéra National de Lyon, de l’Opéra de Rennes… et dans des festivals en France et à l'étranger (Saint-Denis, Aix-en-Provence, Marseille, Lyon, Dijon, Saint-Etienne, Gand, Munich, Dresde, Rome [Villa Médicis], Kiev, Kharkov, Varsovie).
Il a enregistré avec la mezzo-soprano Florence Katz un CD consacré aux mélodies de jeunesse de Darius Milhaud, puis 2 CD consacrés notamment aux mélodies en duo de Gounod et de Donizetti, avec Claire Brua et Sophie Marin-Degor.

 

© Copyright Festival Classique au Vert, 2006.
Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.

(retour index)




Haut de page


Page maintained by Christian Boullangier, Rare Classical Music, juillet 2006.