J a z z - P a s s i o n

 

Présentations de Jazz-Passion


Accueil Jazz-Passion => index => Présentations

INDEX

En bref... (octobre 2004)

Présentation faite en avril - juin 2002


Jazz-Passion

<www.positifs.org/jazz-passion.htm>


 

Jazz-Passion est un serveur Internet, créé par un passionné de jazz, mis en ligne le 21 août 2002 au

sein de celui de POSITIFS (plus de 5 millions de connexions), une association de lutte contre le Sida.

Il est devenu très rapidement un des serveurs sur le jazz les plus consultés.

 

 

Plus de 1.000 pages et plus de 2.000 images réparties au sein de 25 rubriques.
De nombreux sujets sont abordés comme la littérature, le cinéma, la peinture, etc.

Vous pouvez y participer en nous adressant des textes, des photographies,
voire des reportages photographiques.

Nous proposons aussi d'éditer gratuitement une présentation des musiciens
qui le souhaitent ainsi que l'annonce de concerts et la sortie de disques.

Depuis la création de ce serveur Internet, nous avons réalisé des concerts dans
le cadre de
" Jazz en Live à La Comedia " et de " Jazz en Live à l'Université "
en collaboration avec Jazz-Passion (2002-2003).

Nous avons ainsi pu établir des contacts avec de nombreux très grands musiciens
et constater qu'il leur est souvent difficile de trouver des salles pour réaliser des concerts.

Nous envisageons de poursuivre cette activité en fonction des propositions que
des institutions et particuliers possédant une salle pourraient nous faire.

Le but de cette entreprise est de partager une passion, d'essayer de changer les idées
des personnes confrontées au Sida et de participer en même temps
à la lutte contre la précarité sociale engendrée par le Sida.

L'ouverture prochaine de " Surréalisme 21 ", un serveur Internet consacré au
surréalisme et à ses alentours s'inscrira dans une optique similaire.


Si vous souhaitez être informés de nos activités,
vous pouvez nous transmettre votre adresse e-mail en nous écrivant :

jazz-passion@positifs.org


MERCI DE BIEN VOULOIR DIFFUSER CETTE INFORMATION


index

 

Présentation de Jazz-Passion (avril-juin 2002)

 

Pourquoi, pour qui, comment.

 

Une des raisons qui nous a poussé à créer ce serveur Internet : c'est avant tout le désir de partager une passion et d'ouvrir de nouveaux horizons à d'autres personnes.
Nous pensons particulièrement aux nombreuses personnes qui consultent habituellement le serveur Internet de l'association POSITIFS (consacré au Sida et à d'autres maladies graves) qui héberge le serveur Internet de Jazz-Passion. En espérant que cela permettra de changer un peu les idées de ces personnes qui affrontent, parfois avec beaucoup de courage, cette maladie.

C'est aussi une manière de rendre hommage à tous ceux qui ont participé depuis bientôt un siècle, à la grande histoire du jazz ainsi qu'à sa "petite" histoire*.

Comme vous pourrez le constater en consultant l'Index général des rubriques contenues dans ce serveur, ce site Internet se propose d'aborder, en 25 rubriques, la plupart des sujets ayant trait au jazz, de près comme de loin (il sera aussi question par exemple de cinéma, de littérature, de bandes dessinées (BD) et d'autres arts ainsi que de réflexions sur la création artistique en général, de questions médicales comme la toxicomanie, d'aspects sociologiques, économiques, ethnologiques, etc.).
De nombreux domaines seront donc abordés
**, et, dans certains cas, dans le cadre de rubriques inattendues et novatrices (par exemple : le coin des devinettes [une sorte de Blindfold ... riddles !], la description de pochettes de disques, etc.). Et, il convient de ne pas cacher que le surréalisme a guidé et guidera souvent nos pas ; les sujets abordés, comme vous pourrez le constater (et le découvrir), s'y prêtent d'ailleurs sans ambages !
Lors de la mise en service de ce serveur, nous avons introduit déjà plus de 300 pages de texte (avec plus de 150 discographies répertoriées) et plus de 400 reproductions de documents.

Nous avons construit ce serveur de manière à ce qu'il puisse s'adresser au plus grand nombre de personnes.

Nous espérons ainsi faire découvrir cet univers musical à certaines personnes (si nécessaire, des éclaircissements leur sont fournis dans l'Annexe). Mais nous proposerons aussi des informations qui intéresseront les amateurs éclairés (qui sont parfois plus qu'éclairés !).

En raison des nombreux sujets qui pourront être abordés et de notre volonté de permettre à tous les internautes qui le souhaitent de participer à cette aventure, nous avons compartimenté certaines rubriques, et notamment celles des e-mails et des FAQs (questions-réponses).

 

Je me chargerai du choix des informations à publier sur ce serveur. Celles-ci seront éditées par Christian Boullangier, le même webmestre qui s'occupe, avec bienveillance et ténacité, du serveur de POSITIFS (<http://www.positifs.org/>) qui nous héberge.

En raison de la fréquentation importante du serveur Internet de POSITIFS et de son succès, et donc, dans une certaine mesure, de notre savoir-faire, nous espérons obtenir un résultat similaire sur ce serveur consacré au jazz.
D'ailleurs, le serveur Internet de Jazz-Passion bénéficiera d'emblée de l'importante fréquentation atteinte par le serveur Internet de l'association POSITIFS (cf. infra).

Nous attendons donc que vous preniez vos plumes !***

Pour terminer cette présentation, nous souhaitons vous donner quelques précisions sur le serveur Internet de l'association POSITIFS qui héberge le serveur de Jazz-Passion.
Ce serveur Internet comporte près de 2.000 pages sur le Sida et d'autres maladies.
C'est un serveur fournissant de multiples informations (et ce d'autant plus que le Sida est une maladie qui aborde de nombreux sujets médicaux et non médicaux que l'on retrouve dans d'autres situations) et qui permet, à de nombreuses personnes, de lutter contre la solitude et, quand on nous en donne les moyens, contre la précarité sociale (par l'intermédiaire du FAR, un fond d'aide créé par l'association POSITIFS).
Ce serveur est géré par des membres de l'association POSITIFS qui interviennent tous de façon bénévole.
Il est devenu l'un des serveurs consacré au Sida les plus consultés en Europe. Il est aussi très visité à partir d'autres pays d'autres continents. Notamment, dans des pays d'Afrique où pour certaines personnes, nous sommes parfois le seul lien qu'ils ont pour parler de leur maladie et, même, pour recevoir des conseils médicaux de base. Et, les américains, ne dédaignent pas à nous rendre visite (et pas uniquement dans les quelques parties de ce serveur traduites en anglais !).
Ce serveur a dépassé les trois millions de connexions et, actuellement, près de 150.000 sont enregistrées chaque mois.

Depuis la création du serveur de POSITIFS, nous avions envisagé de pouvoir aborder d'autres sujets qui n'auraient pas trait à la médecine de façon à changer un peu les idées aux internautes qui consultent notre serveur.
Ce que nous avons fait, notamment par l'intermédiaire de la rubrique Invitation aux voyages. Mais en développant de façon plus conséquente, à partir de cette rubrique, un nouveau thème avec ce serveur sur le jazz, nous espérons satisfaire de plus en plus d'internautes.

Nous espérons donc que notre expérience acquise, avec le Sida, nous permettra de construire un serveur Internet sur le jazz aussi performant et qui permettra aussi de favoriser les échanges humains, voire de créer des liens et de lutter contre la solitude.

Il s'agit d'un point très important à considérer avec attention en ce début de siècle où la morosité est devenue monnaie très courante. En effet, de plus en plus de personnes ont tendance à se replier sur elles-mêmes, que ce soit en raison de leur situation économique (pas toujours brillante, même dans des pays dits "riches"), de la perception d'une insécurité croissante dans la vie quotidienne et du stress en rapport avec les drames qui remplissent quotidiennement les journaux et dont on peut devenir, à son insu, un acteur à la carrière éphémère.
Et, ces drames qui s'abattent sur notre monde dit "moderne" semblent devenir de plus en plus fréquents et ils concernent des domaines de plus en plus variés, avec à l'horizon de moins en moins de solutions.
Alors, pourquoi ne pas rêver et se dire qu'un serveur Internet sur la musique pourrait être utile pour combattre cette morosité et ... peut-être plus ?!

Enfin, nous espérons aussi pouvoir sensibiliser encore plus de personnes sur les divers problèmes soulevés par le Sida qui sont développés dans le serveur de POSITIFS (là, c'est le médecin qui parle !) et, peut-être, obtenir un soutien de la part de certains "jazz-mélomanes" dans notre combat contre le Sida et d'autres maladies.

Encore un dernier mot pour remercier particulièrement des personnes avec lesquelles j'ai écouté avec plaisir du jazz, j'ai eu des discussions passionnées, qui m'ont fait découvrir des trésors, et sans lesquels je n'aurais peut-être pas eu l'idée et la force de créer Jazz-Passion :

Mon frère, Patrick
Arnaud, Étienne, Maxime ainsi que Jacques, Joe et Dodo de Paris Jazz Corner
l'équipe de parisjazzcorner.com : Axel, Antoine, Raphaël
Gilles de Croco Jazz
Christian Dangleterre
(plus qu'un puits de culture dans ce domaine !)
et quelques autres

Et, une tendre pensée pour Barbara et mes enfants
qui supportent avec beaucoup de courage mes centres d'intérêts,
qui se portent alternativement depuis quelques années
(et souvent avec une passion excessivement débordante ...)
sur la médecine (avec une place privilégiée pour le Sida !),
le Surréalisme et ... le

j

a

z

z

Dr Gilbert Maurisson
Concepteur du serveur Internet Jazz-Passion
et secrétaire général de l'association POSITIFS

URL : <http://www.positifs.org/jazz-passion>
e-mail :
jazz-passion@positifs.org

Avril - juin 2002
Paris, France.


* En reproduisant divers documents dans plusieurs rubriques de ce serveur, nous souhaitons, au-delà du partage du plaisir à les parcourir (certains découvriront pour la première fois quelques-uns de ces documents, voire la plupart d'entre eux !), rendre hommage à leurs auteurs (photographes, concepteurs de pochettes de disques, de couverture de livre, etc.) ainsi qu'aux musiciens représentés.
Ces documents ont permis de saisir des instants de vie auxquels plus d'un seront sensibles et, parfois, en immortalisant un mouvement si fréquent et caractéristique chez de nombreux musiciens de jazz en train de jouer ou d'écouter un autre musicien.

Cependant, notre choix a dû se limiter aux documents autorisés à la reproduction : documents de particuliers, pochettes de disques, couvertures de livres et de revues, etc., en mentionnant à chaque fois, avec la plus grande précision, leur origine (ce qui permettra, notamment, à ceux qui le souhaitent, de pouvoir acquérir ces supports chez leurs disquaires et libraires ... virtuels ou non).

retour

** Et ce pour mon plus grand plaisir car je suis convaincu qu'en de nombreux domaines (et, pas seulement en littérature, même dans des domaines scientifiques !), il convient de ne pas s'interdire de sortir du sujet.
Bien au contraire ! Même au risque de s'y perdre (temporairement et parfois péniblement) !
On y rencontre souvent ainsi des idées intéressantes qui s'associent parfois judicieusement (et ce d'autant plus que l'on s'accorde à les entrevoir aussi sous un angle surréaliste). De plus, en évitant de finir ses réflexions sur "la voie quasi devenue obligatoire de la Conclusion" (absurde en elle-même ; préférons lui plutôt des
mises au point afin de nous en retourner ensuite au plus vite à la ligne ...), cela évite d'aboutir à un "produit fini" qui ne peut avoir de réalité puisque TOUT est mouvement (et qu'il n'existe pas de Vérité mais des vérités etc.). FIN DE LA PARENTHÈSE...

retour

*** Pour plus de précisions sur la marche à suivre, veuillez vous reporter à la rubrique des E-mails (E. Formulaire à remplir pour ceux qui souhaiteraient proposer un texte à publier sur notre serveur.).

retour


Note après une Nième et ultime relecture des quelque trois cents pages de la maquette du serveur Internet Jazz-Passion.

En ce lundi 24 juin 2002, j'ai presque achevé les multiples corrections à porter à la maquette de ce serveur. Et, c'est avec un certain soulagement et du plaisir que je vois enfin le bout du tunnel dans lequel je me suis engouffré (c'était il y a peine trois mois, quelques jours après être allé écouter le très grand saxophoniste Lenny Popkin au Sunset).
Mais, en ce jour, je voudrais transmettre une pensée à la famille, aux amis et aux proches de deux personnes dont je viens d'apprendre le décès.

Il s'agit tout d'abord de Marc Z.... qui est décédé le 24 juin d'une affection très rare, la LEMP (Leuco-Encéphalite Multifocale Progressive), qui est souvent rapidement fatale. C'était un membre de l'association POSITIFS que je connaissais particulièrement bien car c'était aussi un de mes patients. Il était toujours là pour mettre la main à la pâte quand cela était nécessaire à l'association POSITIFS. Et, c'était une personne d'une extrême gentillesse. Il avait un très gros cur. J'ai ainsi appris qu'il avait soutenu moralement de nombreuses personnes, notamment des personnes atteintes, comme lui, du Sida. Et, bien que sa situation financière était souvent limite, il n'hésitait pas aussi à venir en aide financièrement à des personnes se trouvant dans la précarité ou à la limite de cet état.
Je n'oublierai jamais ce personnage si sympathique dont certains se souviendront peut-être d'autant plus facilement, en raison de l'originalité de son look : un grand garçon aux cheveux noir, parfois portés très longs, portant toujours un ou plusieurs foulards au cou et un énorme lapis-lazuli en bague (dont il était très fier car, ces dernières années, il avait appris à fabriquer des bijoux artisanaux ; c'était une des deux activités qui lui permettaient de vivre ; l'autre consistait à faire des déménagements avec sa camionnette, toujours en compagnie de son fidèle chien).

Il s'agit aussi de Monsieur Raymond Dupuy qui est décédé le 23 juin à l'âge de 93 ans. Il avait fait une carrière militaire qui l'avait conduit au grade de général, puis de Contrôleur général des Armées. Dégagé de ses obligations militaires, ce médecin avait décidé de créer un centre médical à Paris, contre vents et marées (beaucoup de médecins considéraient encore que l'on ne pouvait exercer la médecine que dans un cabinet privé !). Ce centre est devenu avec les années un des grands centres médicaux de Paris.
C'est lui qui m'engagea comme médecin généraliste dans ce centre.
Nous avions eu souvent des conversations où je lui faisais part de mes diverses activités, notamment dans le cadre de la recherche et de la lutte contre le Sida.
Son décès m'a d'autant plus peiné qu'il m'a souvent soutenu dans mes activités médicales.
Et, peut-être que sans ce soutien, je n'aurais pas pu m'impliquer autant dans la lutte contre le Sida notamment au sein de l'association POSITIFS, et en particulier de son serveur Internet ...

Ces dernières années, j'ai pu encore le croiser à quelques occasions, notamment au pot de fin d'année. A chaque fois, j'étais stupéfait par sa mémoire des noms et par son élégance.


 

Mise en ligne officielle du site Internet Jazz-Passion le 21 août 2002.

 

Haut de page

© Copyright Dr Gilbert Maurisson, Jazz-Passion, 2002-04.
Page maintained by Christian Boullangier.