G.2.m. LE PATCHWORK DES NOMS


Accueil Positifs => en résumé => index général => aspects non médicaux... => Associations en lutte contre le Sida =>
Le Patchwork des noms. (1996)

Plan du site


 

Le PATCHWORK DES NOMS (*) est une association de lutte contre le Sida. Ce n'est ni une œuvre d'art, ni un décor.

Les manifestations du PATCHWORK DES NOMS sont destinées à attirer l'attention du public sur l'épidémie, mais aussi à perpétuer la mémoire de ceux qui sont morts du Sida, à combattre l'exclusion et la discrimination des personnes, à permettre aux familles le souhaitant d'affirmer la cause véritable du décès des leurs, à oeuvrer dans le sens d'une plus grande visibilité, susceptible de mobiliser et d'entraîner une prise de conscience et à créer un espace symbolique de réflexion et/ou d'émotion devant la mort, en laissant à chacun la liberté de l'exprimer ou de l'intérioriser.
L'élément clé de cette association et de ses manifestations, ce sont les panneaux de tissus réalisés en mémoire des personnes décédées.
La création d'un panneau permet aussi aux proches de celles et de ceux qui sont décédés du Sida de vivre leur deuil autrement, en partageant leur douleur avec d'autres personnes touchées directement ou indirectement par l'épidémie. Les ateliers du PATCHWORK DES NOMS accueillent et soutiennent les proches et les aident, si nécessaire, à réaliser leur panneau.

Ces panneaux peuvent être réalisés par une ou plusieurs personnes à la mémoire d'un ou de plusieurs de leurs proches décédés du Sida. Le support en est une surface en tissu de 0,90 par 1,80 m sur laquelle tous les moyens d'expression peuvent être utilisés : peinture, inscriptions indélébiles, couture, broderie, objets cousus, photos plastifiées, etc. Les panneaux doivent comporter au minimum le prénom de la personne décédée.
Le PATCHWORK DES NOMS s'engage ensuite à assembler en carré plusieurs panneaux et à organiser la présentation de cette vaste mosaïque de carrés en France et à l'étranger. Cette présentation se fait sous forme d'un déploiement au sol (ou à la verticale) qui peut être précédé d'une marche. Elle est suivie de la lecture des noms et/ou des prénoms des disparus accompagnée par quelques mots émouvants qui précèdent soit un moment de silence, soit de la musique. Une fois ce moment de recueillement terminé, toutes les personnes présentes peuvent entrer dans le PATCHWORK (quand le déploiement s'est fait au sol) par l'intermédiaire d'allées plastifiées et parcourir ces allées du souvenir vivant où se rencontrent la mémoire individuelle et la mémoire collective : le PATCHWORK nous rappelle que le Sida peut toucher chacun d'entre nous, des personnes qui ont aimé, qui ont été aimées.


* 7, rue de Tolbiac 75013 Paris,
tél. : 01 53 79 20 58.

Drs. J. Avicenne




Haut de page
 

© Copyright association POSITIFS, France, 1996.
Parution antérieure dans Sida Tout Va Bien N° 22, octobre 1995.
Page maintained by Cécile and Christian.