Latest Plans:
RSS
Nov 20
C.115-Justifications par la biologie moléculaires de la dangérosité du vaccin contre l’hépatite B PDF print email
Written by Guy Mong Ky TRAN   
Thursday, 09 November 2017 16:17
There are no translations available.

C.115-Justifications par la biologie moléculaires de la dangérosité du vaccin contre l’hépatite B

Alors que les effets secondaires très graves de la vaccination contre l’hépatite B, rendu obligatoire par nos pouvoirs publics, sont niés tant par les laboratoires, des médecins incompétents ou corrompus, et les pouvoirs publics qui lui sont infeodés , nous allons apporter des éléments de preuves incontestables basés sur la biologie moléculaire.  Au niveau des faits constatés nous reprenons ceux décrits  dans le Livre de Lucienne Foucras «  Le nouveau dossier noir de la vaccination contre l’hépatite B » (Resurgence). Le mari  de Lucienne Foucras a subi un vrai calvaire: SLA, SGS et démyélinisation. On n'ose imaginer l'hécatombe d'enfants qui vont être sacrifiés à l'autel du veau d'or des financiers de Big Pharma.

A l'aulne des données du livre, je développe mes constatations scientifiques:

GenHevac B Sanofi-Pasteur-MSD : Pour la fabrication (ADN recombinant), ils utilisent larga manu:

1°) un promoteur de MMTV (le MMTV, Mouse Mammary Tumor Virus, comme son nom ne l'indique pas, donne des LYMPHOMES; c'est archi-connu, c'est publié)  et

2°) un promoteur de SV40 (même famille que les polyomavirus responsables de la LEMP DÉMYÉLINISANTE du Sida),

3°) ainsi que des cellules de hamster (animal faisant du diabète avec une facilité déconcertante: UN HAMSTER EST TOUJOURS spontanément peu ou prou DIABÉTIQUE)

L'utilisation de promoteurs rappelle les bébés-bulles de l'hôpital Necker (Pr Fischer A, consultant pro-vaccin du Ministère de la Santé, qui d'ailleurs n'a consulté aucun membre du Revhab, pour conclure à l'obligation vaccinale, par ordonnances: Il avait administré larga manu le LTR (un sigle bien mystérieux Long Terminal Repeat) du Moloney Mu LV (Murine Leukemia Virus), lequel LTR s'est empressé de provoquer des leucémies en pagaie chez les bébés-bulles. Le LTR était considéré, bien qu'extrait d'un virus LEUCEMOGENE, COMME TOTALEMENT INOFFENSIF; si ce n'est pas une expérimentation humaine, qu'est-ce que c'est? On n'a PAS prévu que le LTR soit si dangereux; en fait, on aurait dû, car dans la littérature, c'était déjà publié que cela donnait des leucémies chez le rongeur, mais comme personne ne lit de façon exhaustive la littérature mondiale, même ceux qui sont les plus spécialisés dans un seul domaine pointu, ce fait a été malheureusement méconnu).

Je me rappelle toujours quand j'en ai parlé (TRÈS RAPIDEMENT, LORS D'UN CROISEMENT FURTIF DANS LE COULOIR) à Klatzmann à Eurocancer, il n'y a pas prêté d'attention, car à l'époque personne ne pensait que le danger proviendrait de là: du LTR; un sigle bien mystérieux Long Terminal Repeat.

NOUS JOUONS AUX APPRENTIS SORCIERS AVEC LE GÉNOME.

 

et qu'est-ce que l'on trouve comme complications? (Revhab)

1°) Leucémies de l'enfance

2°) et affections démyélinisantes diverses (encephalopathies, encéphalites)

3°) ainsi que du diabète

N'importe quel médecin dirait que cela n'a rien à voir avec l'hépatite B (sauf le 2°),

mais n'importe quel quidam se poserait des questions légitimes sur les lymphomes du MMTV, les démyélinisations des polyomavirus et le diabète spontané du hamster.

 

Autre problème: les cellules d'ovaire de hamster chinois (CHO) sont contaminées par des RETROVIRUS,

autant dire que l'on injecte ces rétrovirus aux enfants.

qu'est ce qui donne un LUPUS? un rétrovirus (chez le chien)

qu'est-ce qui donne un syndrome de Gougerot-Sjogren? Un Rétrovirus (Tax d'HTLV-1, Mariette X)

qu'est-ce qui donne une paraparésie spastique (tropicale)? un rétrovirus le HTLV-1 (Gessain)

qu'est-ce qui donne une sclérose latérale amyotrophique mortelle à 100%  en 2-3 ans (LA SLA EST UNE PARAPLÉGIE SPASTIQUE)?

Le vaccin de Sanofi (utilisant des rétrovirus de CHO)

en gros , en tenant compte des non-notifications (les déclarations de SLA SONT INTROUVABLES, ELLES ONT DISPARUES, en particulier la déclaration du cas de SLA du mari de Lucienne Foucras- disparue, comme si cela n'avait JAMAIS existé), il y a 400 cas de SLA MORTELLES recensés par le Revhab. Ce qui est terrifiant avec la SLA, c'est que jusqu'au dernier souffle, le malade reste pleinement conscient qu'il va mourir, même trachéotomisé en chaise roulante puis dans son lit.

 

Qu'est-ce qu'on trouve dans la liste des complications?

Lupus, SGS, SLA

 

Chez GSK ENGERIX, ils utilisent la LEVURE

CE N'EST PAS MIEUX, car personne ne sait si un composant de la levure n'est pas dangereux

 

J'en veux pour preuve que lorsqu'on fabrique l'asparaginase (avec E.Coli), elle donne des pancréatites aigues; pourquoi ?

Parce que le RIBOSOME D'E.COLI contient dans sa sequence en acides aminés du CCKPZ (Cholecystokininepancreazymine) (mimétisme moléculaire : séquence commune WMDF Trp-Met-Asp-Phe) et que le CCKPZ provoque une pancréatite aiguë.

Mais seules certaines souches d'E.Coli en contiennent, d'autres pas.

L'asparaginase donne une pancréatite quand l'E.Coli contient le CCKPZ, mais quand une autre souche employée d'E.Coli n'en contient pas, il n'y a PAS de PANCRÉATITE.

Il y a donc 2 asparaginases: l'une dangereuse, l'autre pas. Tout dépend du process de fabrication; d'un "petit détail".

 

JE REVIENS À LA LEVURE DE GSK: L'Engerix est fabriqué avec de la levure, on pourrait croire que la levure, bof…

MAIS SI ON SE RAPPELLE E.Coli, ET LA PANCREATITE AIGUE de l'asparaginase, c'est bof aussi, le colibacille tout le monde en a; tout dépend de quel colibacille il s'agit.

La levure, elle, contamine le vaccin Engerix :

c'est là le danger; si la levure est une souche dangereuse, le vaccin sera dangereux; IL PEUT ARRIVER QUE, PARMI LES NOMBREUSES SOUCHES, LA LEVURE EMPLOYEE DANS LE VACCIN, SOIT DANGEREUSE (comme pour E.Coli).

(non publié, je ne peux pas m'avancer plus, en l'état actuel des recherches, car cela demande beaucoup de travail supplémentaire)

 

 

Pour les autres complications, c'est du mimétisme moléculaire avec HBs lui-même, l'antigène employé:

Périartérite noueuse (PAN) (non publié)

SEP (que j'ai publié il y a tellement longtemps (Journées de l'Internat, Auto-Immunité, 1998), mimétisme moléculaire de HBs avec la MBP de la MYÉLINE au niveau du tryptophane (il n'y a qu'un SEUL tryptophane dans la MBP, si on l’enlève, la myéline cesse d’être encéphalitogène), mais ils font tout pour étouffer l'info; heureusement, un Ecossais a vu mon poster, et il a empêché que l'Angleterre ne soit vaccinée par le vaccin anti-HBs). A l'époque le Dr Saliou (Institut Pasteur) m'avait répondu qu'on ne referait pas le vaccin, car ça coûterait trop cher. (Je lui avais suggéré de muter le tryptophane en sérine, comme dans l'hépatite du canard).

 

TRAN Guy Mong Ky

Retraité depuis 2014 de Santé Publique

Agence Régionale de Santé Auvergne Rhônes Alpes

Hôpital Hôtel Dieu Clermont-Ferrand

31 Avenue du Bois 92290 Châtenay Malabry

Tel : 09 81 89 38 70

Portable : 06 63 39 13 25

Last Updated on Sunday, 12 November 2017 23:35