Latest Plans:
RSS
Oct 19
C.61. XVII International AIDS Conference PDF print email
Written by Administrator   
Wednesday, 14 April 2010 13:49
There are no translations available.

Mexico 3-8 Août 2008


Réflexions sur un tournant

Comme les précédentes conférences, la conférence de Mexico a été une immense foire internationale très bien organisée, qui a rassemblé plus de 20000 participants et donné lieu à une dizaine de milliers de communications (orales, poster et CD).

Contrairement aux précédentes conférences, les activistes et les minorités à risques (prostituées, MSM) sont rentrés dans la conférence et ont présenté des conférences plénières. Des comptes ont été demandés pour la première fois sur l'argent du sida, où dans la jungle des collecteurs de fond et d'attribution des fonds la transparence est loin d'être la règle. Il reste à unifier et harmoniser les politiques des différents organismes mondiaux. Ainsi, il apparait tout à fait anormal que dans l'argent prévu pour la prévention, 4% seulement soient destinés aux groupes à risques (prostituées, homosexuels, toxicomanes) qui propagent l'épidémie. La pandémie reste catastrophique, avec 2 millions de morts par an par absence de traitement, et 3 nouveaux infectés pour un traité.

Par ailleurs, l'aspect social, l'accès aux soins, la discrimination, la criminalisation, la prévention et l'épidémiologie ont pris le pas sur la recherche clinique et la recherche de base qui reste le maillon faible. Celle-ci est pourtant incontournable si l'on souhaite avancer réellement sur le vaccin et l'éradication.

Le succès de cette conférence est surtout d'ordre politique, avec la présence des ministres de la santé de la plupart des grands pays (à l'exception de notre ministre Roselyne Bachelot, qui pour des raisons de calendrier était retenue au bowling à Pekin!). Une grande marche internationale contre la discrimination et l'homophobie de plusieurs centaines de milliers de personnes a précédé l'ouverture de la conférence. Le gouvernement mexicain a annoncé l'accès aux soins gratuits pour tous les séropositifs mexicains. Une réunion de tous les ministres de la santé d'Amérique latine et des Caraïbes a decidé de mettre au programme de toutes les écoles, dès la rentrée 2008, une information sur la sexualité et la prévention du sida. Le Président Bush a décidé d'abroger la loi bannisant les séropositifs étrangers d'entrer sur le territoire américain, ce que son prédécesseur Clinton n'avait jamais fait pendant ses deux mandats. Panama a décidé d'abroger la loi criminalisant l'homosexualité (il reste encore 52 pays dans le monde à le faire, notamment les pays musulmans).

Un autre point marquant de la conférence est un contrôle quasi-total par le lobby pharmaceutique des travaux présentés. L'aspect traitement alternatifs/complémentaires, traitements intermittents qui correspond à des voies que l'association « Positifs » a toujours défendues, a quasiment été éliminé.

Dans nos réflexions sur cette conférence, nous ne mentionnerons que des informations off que d'autres compte-rendu de presse ou d'associations n'ont pas mentionné.

Sur les micronutriments, des confirmations sur l'intérêt du Sélénium, du zinc et du béta-carotène ont été apportées, mais rétenues comme résultats mineurs par le Comité scientifique puisque présentés en Poster ou CD! Ainsi le Sélénium, utilisé en monothérapie, dans un essai en double aveugle sur 450 patients, avec une posologie de 200 microgramme/jour sous forme de levure, montre au bout de 18 mois une diminution significative de la charge virale (p<0,05) et une augmentation des CD4, médiée par une diminution de l'activation des lymphocytes T cytotoxiques. (CDB0175).

Pour le beta-carotène - déficitaire chez les séropositifs -, il est établi une corrélation avec le nombre de CD4 (r=0,112)(CDB0547). Pour le zinc, également déficitaire chez les séropositifs, une supplémentation à raison de 15mg/jour réduit fortement les diarhées(THPE0089).

En traitement alternatif, un Poster sur l'homéopathie (TUPE0138) semble intéressant. Il s'agit d'un immunomolateur CANOVA, à base de Aconitum Nappellus (11DH), Arsenicum Album (19DH), Bryona Alba (18DH) et Thuya Occidentalis (19DH, Brevet brésilien, fabriqué en Inde). Sur un essai de 12 mois, on observe sur des patients qui maintiennent des CD4 bas et stables en dépit d'un traitement HAART, bien qu'avec une charge virale indétectable, une augmentation significative des CD4. Ce produit peut être utilisé chez les patients naîfs, mais aussi sur ceux en échec thérapeutique.

Sur les traitements intermittents une seule présentation Poster (LBPE 1145), sur environ 700 patients à un stade avancé ou Sida ne montre pas de différence significative entre le groupe traité en continu et celui en traitement intermittent.

Last Updated on Wednesday, 14 April 2010 15:36
 
C.66. Scorpion model of Influenza A/H1N1 PDF print email
Written by Administrator   
Wednesday, 31 March 2010 13:30
There are no translations available.

Hemagglutinin (HA) contains a scorpion toxin, binding to voltage-gated sodium Na+ channel: Na+ channel inhibitors as therapy

ISHEID Conf 2010, Toulon France. Poster P168



Guy Mong Ky TRAN 1 Laurent GERBAUD 1 Adrien CAPRANI 2

(1) University of Auvergne, Hotel-Dieu Hospital, Public Health Department, Clermont-Ferrand, France. This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

(2) Association POSITIFS Paris France. This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it (this work is published FREE on the site)

Aim

Despite therapeutic progress in receptor binding inhibition, some deaths continue to occur, especially in young people. We try to find new approaches to fight against Influenza virus resistance. We were interested in Guillain-Barré syndrome (GBS) during the 1976 US vaccination campaign (Haber, 2004, Juurlink, 2006), because Breurec JY in France described a case of GBS after a scorpion sting by a Centruroides noxius species. Scorpion sting is a well known model of pulmonary edema, the hallmark of severe influenza. This raised the question of molecular mimicry between some Influenza virus and scorpion toxin species among the probably >15 000 different toxins. Only a few hundred sequences were known.

Methods

We compared amino acid (AA) sequences and tridimensionnal structures of Influenza virus A/H1N1 with cysteine-rich scorpion venom toxins (~60 AA long).

Last Updated on Wednesday, 31 March 2010 14:28
 
C.65. Auto-immune thrombocytopenia after Measles Mumps Rubella MMR vaccination PDF print email
Written by Administrator   
Wednesday, 31 March 2010 12:03
There are no translations available.

Molecular mimicry of measles virus phosphoprotein with platelet gpIIb.


ISHEID TOULON France 2010 Poster-173

Guy Mong Ky Tran 1, 2; Laurent Gerbaud 2; Adrien Caprani 1

(1) Association-POSITIFS- Paris, France This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it

(2) University of Auvergne, Hotel-Dieu Hospital, Public Health Department, Clermont-Ferrand, France This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it ; This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it


Aim

MMR vaccination is complicated by rare cases of auto-immune purpura or thrombocytopenia in a chronological delay of about 10-24 days, which corresponds to the rise of antibodies (Autret E, 1996; Vlacha V, 1996). We have demonstrated that in the cases of HIV-1, Parvovirus B19, Chikungunya virus, Leptospira, the culprit is an epitope localized on the platelet integrin gpIIIaIIb, centred by a phenylalanine-proline FP (Tran MKG, Kirkiacharian S, ISHEID Toulon 2002); these auto-antibodies are very powerful with a very high affinity (Kd=10-9 M) for platelet surface and induce in mice a thrombocytopenia (Nardi MA, 1997); allo-immunisation from mother to the newborn has the same epitope on gpIIIaIIb (Brouk H, 2009). We continue the same direction of research for MMR vaccine.

Methods

Comparison of amino acid sequences between gpIIIaIIb and MMR viruses (Measles, Mumps and Rubella) with BLASTP and/or visually by coloring. We included also for completion platelet gpIaIIa, gpV and gpIbα (349-357) epitope of chronic idiopathic thrombocytopenic purpura (He R, 1995) and various numerous viruses and infectious agents inducing thrombocytopenia and hemorrhagic fever (for example Dengue, avian influenza).

Last Updated on Wednesday, 31 March 2010 14:28
 
C.58. 4ème IAS sur la Pathologénèse, le Traitement et la Prévention du VIH PDF print email
Written by Administrator   
Thursday, 18 March 2010 04:52
There are no translations available.

Sydney, Australie, 22-25 juillet 2007

Dans la synthèse de cette Conférence, où notre association a vu trois de ses abstracts acceptés (un en Présentation Poster et deux autres en présentation CD), il a été présenté plusieurs milliers de communications, sans avancées majeures, si ce n’est l’élargissement de l’arsenal thérapeutique à de nouvelles molécules et classes de molécules. On peut par ailleurs regretter qu’il s’agisse du premier grand congrès international où toutes les approches alternatives ont totalement disparu. Enfin la distinction faite par le comité scientifique entre communications orales, poster et CD paraît plus guidée par l’intérêt des lobbies pharmaceutiques que par la qualité scientifique et l’intérêt des malades.

Nous évoquerons, successivement, la prévention, les traitements, puis les informations que nous considérons importantes dans le congrès off (posters et CD).

Last Updated on Thursday, 10 January 2013 12:35
 
C.59. 11º Conférence européenne sur le Sida ( Madrid 24-27 Octobre 2007) PDF print email
Written by Administrator   
Thursday, 18 March 2010 04:42
There are no translations available.

Reflexions

Cette conférence européeene qui au fil du temps devient de plus en plus mondiale a reuni 3800 participants provenant de 97 pays et donné lieu à 416 communications . Une selection particulièrement forte a été pratiquée par le comité scientifique avec plus de 50% de rejet des abstracts soumis . Sur le contenu, il s'agit d'une conférence essentiellement clinique qui reprend et complète les résultats présentés à Sydney en Juillet dernier à la 4°conference de l'IAS

En dépit de la mise sur le marché d'une vingtaine d'antiviraux appartenant à 6 classes différentes, il y a encore environ 15% d'echec thérapeutique(échecs qui pourraient être évités par l'utilisation de la tacrine !, cf articles qui y sont consacrés sur notre site web). La pandémie continue de croître avec 39,5 millions de séropositifs dans le monde, avec 4,3 millions de nouvelles contaminations en 2006. De plus 10% de ces nouvelles contaminations sont transmises par des virus resistants On constate,par ailleurs, notamment en Afrique un échec de la prévention( 3préservatifs par personne/an en Afrique subsaharienne)et dans les pays développés un relâchement de la prévention .. La contamination dans les pays développés est majoritairement hétérosexuelle. En Europe 60% des 2,4 millions de séropositifs ignorent leur statut sérologique et constitue le facteur majeur de l'extension de la contamination. Les pouvoirs publics , par l'absence de campagne incitative forte au dépistage, sont en partie responsable de la situation. Par ailleurs un fait nouveau est la recrudescence dans les pays développés de cas de tuberculose multiresistantes (10% environ)

Beaucoup d'essais cliniques avec de très nombreuses combinaisons d'antiviraux ont été présentés pour tenter d établir la supériorité d'une combinaison par rapport à une autre. Malheureusement la plupart de ces essais ne présentent aucun intérêt ni pour le patient , ni pour la recherche puisqu'une grosse étude portant sur 3293 patients, que le Comité scientifique de la Conférence a délibérement selectionné pour les sessions Poster( P7.7/01/BTD) démontre que quelquesoit la combinaison( PI non boosté, NNRTI, PI boosté) on observe à 21 mois la même augmentation des CD4 et la même diminution de charge virale.

La simplification des traitements se poursuit. Le Kalétra , en monothérapie(Lopinavir/ritonavir) est validé avec un essai sur 96 semaines. Le darunavir en monothérapie est en cours d'exploration.

Last Updated on Thursday, 18 March 2010 05:49
 


Page 9 of 15