Latest Plans:
RSS
Nov 20
C.6. Drastic Increase of CD4 Cell Counts by CHAM3 Therapy in HIV Infected Patients PDF print email
Written by Administrator   
Monday, 23 November 2009 19:52
There are no translations available.


A. CAPRANI**, B. MIRAMOR*, J. AVICENNE**, A. RICHERT**, E. RITA DE LIMA TEIXEIRA
* Caixa Postal 1394, Salvador Bahia (Brazil) CEP 40001 - 970,+ Policlinica Santa Paula, 2717 Av. Presidente Vargas - Ondina, Salvador Bahia (Brazil)
** Association "Positifs" BP 230 75865 Paris Cedex 18 (France)

OBJECTIVE

To test the efficiency of an herbal preparation of a mixture of 3 brazilian plants (CHAM3) on HIV+ patients.


METHOD

  • Open trial (trial duration 9.23 months)
  • 12 brazilian HIV patients (5 ARC and 7AIDS)
  • 1992 - 1995
  • posology: 100 ml 3 times a day of CHAM3 solution (about 1g/l of plant extract)

RESULTS

  • Drastic improvement of clinical and biological parameters for all patients
  • No opportunistic infection
  • No side effects

parameter before therapy (mean+/-SD) after therapy (mean+/-SD) significancy
p value Hb (g/l)  12.38+/-2.13 12.58+/-2.05 0.97
Leucocytes/mm3  5080+/-2061  4801+/-2270 0.75
Lymphocytes/mm3  1585+/-852  1811+/-885 0.31
Lymphocytes % 3 2.35+/-13.9 39.33+/-12.8 0.071
CD4 Lymphocytes/mm3     207+/-186    460+/-207 0.0025
CD4 Lymphocytes % 12,68 +/-7,65 22,47+/-6,74 0,01
CD8 Lymphocytes/mm3     853+/-373    960+/-731 0.72
CD8 Lymphocytes %   54.1+/-8.2 4     65+/-11.8 0.07
Monocytes/mm3  341+/-198   225+/-118 0.15

 
patients 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
cd4/mm3 before 19 45 49 68 93 108 144 274 288 385 396 620
cd4/mm3 after. 554 200 422 289 322 452 243 960 425 635 435 582

CONCLUSION

Cham3 appears to be an efficient agent in HIV infected brazilians patients, particularly in the more depressed ones. A similar investigation is in progress in Europe, in order to confirm or infirm these results.

Last Updated on Monday, 23 November 2009 21:05
 
C.5. Usefulness of Glucuronamide to HIV / AIDS Patients PDF print email
Written by Administrator   
Monday, 23 November 2009 18:49
There are no translations available.


G. MAURISSON*, A. RICHERT**, A. CAPRANI***, J. AVICENNE**
* Centre Médical Europe 44 rue d'Amsterdam 75009 Paris
** Association "Positifs" BP 230 75865 Paris Cedex 18 (France)
*** CNRS URA 343 Unversité Paris 7, 2 place Jussieu, 75251 Paris cedex 05.

OBJECTIVE

To test the efficiency of glucuronamide on HIV / AIDS patients.


METHOD

  • Open trial (1993-1996) including 23 to 35 patients.
  • Analysis of the results performed in January 96 patients. and reactualized in June 96.
  • Posology: 400 mg of glucuronamide associated to 500mg Vit.C and 50mg caffein.

RESULTS

  • Stabilization or improvement of the clinical state for all patients.
  • No opportunistic infection.
  • Analysis of the biological parameters (January 1996): 23 patients (16 stage II, 6 stage IVC1, 1 stage IVD).

Trial duration: 11.3 +/- 7.5 months.
Responders: 100% of the patients.

Parameter before therapy (mean+/-sd) after therapy (mean+/-sd) significancy: p value
Lymphocytes / mm3 1995,05 +/- 454,89 1944,72 +/- 505,61 0,73
Lymph.CD4/ mm3 294,13 +/- 130,66 412,44 +/- 214,53 0,027
CD4 Lymph.% 16,5 +/- 6,78 21,83 +/- 10,04 0,057
ß2 microglob mg/l 3,34 +/- 1,25 3,39 +/- 1,72 0,095
Triglycerides g/l 1,22 +/- 1,58 1,1 +/- 0,6 0,58
Antibodies anti P24 (Ab) 130,08 +/- 106,01 1965,8 +/- 106,01 0,021

Consequences of stopping glucuronamide: decrease of CD4 for 7 out of the 7 patients who stopped glucuronamide therapy (for 3 to 15 months): -52.6% (cell per mm3) and -36% (in %). When the treatment is taken again after interruption, the improvement of the imune parameters are no more systematic, and when it occurs, their increase is slower with time.

  • Analysis of the CD4 variations (June 1996) : 35 patients (28 stage II, 6 stage IVC1, 1 stage D)
parameters Before therapy (tt) After therapy duration (month) significativity
lymph. cd4/mm3: responders (n=22, 62%) 318,27 ± 123,09 455,77 ± 180,18 16,43 ± 9,45 p<0,001
non-responders (n=13, 38%) 318,61 ± 155,43 227,54 ± 139,23 16,43 ± 9,45 p<0,2
lymph. cd4%: responders (n=17, 73%) 16,29 ± 7,08 20,48 ± 8,53 19,17 ± 7,02 p<0,2
non-responders (n=6, 27%) 18,33 ± 7,06 13,33 ± 5,64 19,17 ± 7,02 p<0,3

CONCLUSION

Glucuronamide is a very efficient agent in HIV+ patients, which can be used early in infection, due to its total absence of toxicity, but can't be stopped. For long term use of glucuronamide, the clinical benefit persits (absence of OI) for all patients. Concerning the CD4 counts, the benefit is maintained for the major part of the patients. Additionnal clinical trials at different posologies, possibly associated with other therapies, would be of great interest. The low cost and the efficiency of this therapy (some US cents a day) makes this therapeutical approach an interesting choice for the third world.
This work should have important financial consequences for Akzo-Nobel, the only glucuronamide producer for the moment (molecule no more covered by a patent). This industrial group has not provided any financial help to association "Positifs" which has discovered this new therapeutic approach of glucuronamide.
Association "Positifs" searches pharmaceutic groups to sell the licence of its american patent on glucuronamide.

Last Updated on Monday, 23 November 2009 19:51
 
C.4. Comité de Liaison des Associations françaises PDF print email
Written by Administrator   
Thursday, 19 November 2009 05:55
There are no translations available.

Comité de Liaison des Associations françaises s'intéressant aux thérapeutiques Naturelles, Alternatives, Traditionnelles et Complémentaires (NATC)


Le comité de Liaison du NATC a été créé le 17 mars 1996 à l'issue d'une réunion où étaient présents des représentants de plusieurs associations de lutte contre le Sida : Actions Traitements, Act Up, Alliance, Association de lutte contre le Sida de la Réunion, Brains, Étoile, Parsifal, Positifs, Ruban Vert, Sidamour.
La majorité des membres fondateurs de ce collectif sont des personnes séropositives et certaines sont des survivants à long terme du Sida.
Ce comité s'engage au travers de son action :

  • * À s'intéresser aux thérapeutiques NATC (Naturelles, Alternatives, Traditionnelles et Complémentaires) et à recenser, parmi celles-ci, celles qui pourraient avoir un intérêt pour le traitement du Sida et le soutien des personnes dans leur vie quotidienne, de favoriser leurs études et d'assurer la transmission de ces informations auprès de ceux qui le souhaitent. Cela sous-entend que les traitements ou les pratiques médicales qui n'auront pas fait la preuve de leur intérêt devront être aussi recensées, afin de s'opposer aux effets néfastes du charlatanisme dont n'est d'ailleurs pas à l'abri la médecine dite "officielle".
    Cette démarche s'inscrit dans une tentative pour répondre à certains faits engendrés par l'épidémie du Sida: Il n'existe actuellement aucun traitement de cette maladie ayant une totale efficacité, et qui soit durable et reproductible sur de larges populations (exception faite de la prévention, qui agit simultanément sur la pneumocystose et sur la toxoplasmose). Cette situation n'est d'ailleurs pas rare en pathologie humaine (par exemple, c'est le cas du traitement d'une maladie aussi répandue que l'hypertension artérielle). Dans le cas du Sida, cela s'explique par le fait qu'il existe plusieurs souches différentes de VIH, dont la virulence est différente, et des cofacteurs qui semblent intervenir de manière différente selon les personnes.

Il semble donc de plus en plus évident que le traitement de cette maladie fasse appel à des associations de plusieurs thérapeutiques. Elles comprendront des combinaisons de traitements allopathiques officiels, mais aussi alternatifs ou dits complémentaires (médicamenteux ou non) et qui pourront être différentes suivant les personnes, en raison des cofacteurs intervenant chez une personne donnée et de ses spécificités individuelles. Certaines pratiques comportementales issues du domaine d'exploration du NATC pourraient aussi être utiles dans le soutien aux personnes dans leur vie quotidienne, sans pour autant avoir un effet thérapeutique à court terme (au sens classique du terme) reconnu. Il importe donc de recenser toutes pistes de traitement et d'en faire une analyse critique, et de promouvoir celles qui pourraient avoir un intérêt, tant sur le plan de l'ensemble des personnes qu'au niveau individuel. Cela suppose que les intervenants fassent preuve d'une ouverture d'esprit, que cessent certains a priori et que s'instaure plus de rigueur chez les uns et les autres. Cette rigueur devra particulièrement être développée pour l'évaluation des thérapeutiques non médicamenteuses, en essayant de recueillir le maximum d'informations à leur sujet (notamment en recensant systématiquement les témoignages) et en réalisant des analyses rigoureuses.

Last Updated on Friday, 19 March 2010 21:58
 
C.2. Projet Pour Un Nouveau Calendrier Des Personnes Qui Ont Vécu Avec Le SIDA PDF print email
Written by Administrator   
Thursday, 19 November 2009 05:48
There are no translations available.


De Negroni Barbara, Maurisson G., Boullangier C., Lavigne D., Avicenne J.
"POSITIFS", association de lutte contre le Sida
BP 230, 75865 Paris CEDEX 18, France
Tel/Fax : +33 (0)1 49 82 72 55

Objectif

Afin de ne pas oublier, avec le Temps, les personnes qui se sont battues contre le Sida ; afin de traduire l'étendue de cette épidémie ; et afin de sensibiliser le plus de personnes, et en particulier celles qui ne se sentent pas encore concernées par le Sida, nous proposons de créer un nouveau calendrier complémentaire de ceux existant déjà, où chaque jour de l'année portera le prénom d'une victime du Sida disparue ce jour-là.


Méthode

Toute personne qui le souhaite peut proposer un ou plusieurs prénoms. Pour chaque jour, le prénom choisi sera celui le plus souvent proposé. Si la date du décès est inconnue ou incertaine, le prénom sera inscrit à la date où il est placé traditionnellement dans les autres calendriers. Le "premier décembre", Journée Mondiale Contre le Sida, pourrait acquérir la dénomination de "jour exceptionnel". Il en serait de même pour la Journée de l'Enfance, la Journée de la Femme et de la Semaine contre le Cancer. Parmi ces "jours exceptionnels", certains, comme le "premier décembre", seront proposés pour être des jours fériés, à côté des fêtes civiles ou religieuses qui sont officiellement chômées.


Résultats et Conclusions

Ce projet a été conçu par POSITIFS, association de lutte contre le Sida. La première maquette de ce calendrier, qui comprenait trente prénoms, a été publiée dans le N° 23 (Janvier 1996) de "Sida Tout Va Bien ", le journal de l'association POSITIFS (journal d'information et de prévention abordant tous les sujets concernant le Sida, et en particulier toutes les voies de traitements officielles et alternatives). Au mois de juin 1996, 69 prénoms ont été portés sur notre calendrier (19 furent des membres de POSITIFS). Il a été publié, ou a fait l'objet d'articles, dans d'autres journaux français (par exemple, récemment, Le Quotidien du Médecin, Vous et Votre Santé). Nous autorisons toute personne à le reproduire et à le diffuser. Ce calendrier, présenté sous forme de poster, * est accessible sur notre serveur Internet : http://www.positifs.org/c/calendrier.htm, et il l'était sur celui de GAIPIED. Nous espérons que d'autres associations et institutions seront intéressées par notre projet, et y participeront. La première édition de ce calendrier est prévue, si possible, pour l'année 1997.Les bénéfices obtenus par la vente de ce calendrier serviront à la lutte contre le Sida, et pour aider les personnes les plus démunies.

* Sur ce poster, les 12 mois de l'année ont été imprimés dans un cadre dont les contours sont ceux de la lettre T pour signifier le Temps.
Une copie papier (format A4 ou A3) couleur et une copie disquette (Macintosh) sont disponibles.

Last Updated on Thursday, 19 November 2009 05:55
 
C.1. Index Des Articles Réalisés Par POSITIFS PDF print email
Written by Administrator   
Thursday, 19 November 2009 04:20
There are no translations available.


INDEX DES RUBRIQUES

Dernière mise à jour : 3ème trimestre 1999

  • Actions diverses de POSITIFS
  • Autres Associations
  • Préventions
  • Transfusion Sanguine
  • Toxicomanie Sida Hépatite C
  • Afrique - Asie
  • Négatifs divers
  • Témoignages
  • Thérapeutiques
  • Co-facteurs / Origines du Sida

Le journal Sida Tout Va Bien (STVB) est réalisé depuis octobre 1990 par POSITIFS, association de lutte contre le Sida créée en 1989. Depuis 1993, des Suppléments (Suppl.) sont publiés entre certains numéros du journal. Le jour de la parution de chaque numéro, prés de 3 000 exemplaires sont expédiés par la Poste sur toute la France et à l'étranger et plus de 1 500 exemplaires sont remis à une quinzaine de centres de documentation pour une diffusion gratuite. L'ensemble des numéros peut être consulté notamment au Département des Périodiques de la Bibliothèque Nationale et à la Bibliothèque de Médecine à Paris. STVB est référencé sur plusieurs banques de données bibliographiques (comme AHRTAG Ressource Centre à Londres ou Directory of HIV/AIDS, Archiv für SocialPolitik à Frankfort qui répertorie les journaux publiés en Europe).

Abonnement (4 Numéros et Suppléments) : 200 FF (chèque à l'ordre de POSITIFS, frais de port compris). Faute de subvention, la parution est très aléatoire.

Et maintenant, certains des articles de STVB sont traduits en anglais et en espagnol. La plupart des articles médicaux sont écrits par les docteurs J. Avicenne (Drs J.A.) qui est le pseudonyme utilisé par les conseillers médicaux de notre association. Pour établir cet index, nous avons classé les articles en 10 rubriques.

Pour chaque article, nous avons précisé le titre, l'auteur et, entre parenthèses, le numéro du STVB dans lequel il est paru. Nous avons inclus aussi des articles publiés dans d'autres journaux qui n'ont pas fait l'objet d'une publication préalable dans STVB. Ces articles sont signalés par un astérisque (*). La réalisation de cet index nous a permis de retracer l'histoire d'un combat contre le Sida, mais aussi contre l'obscurantisme environnant. Nous souhaitons donc, à cette occasion, saluer à nouveau le travail de tous les combattants du Sida et, en particulier, celui de ceux qui ont participé à STVB et qui, depuis, ont disparu : Alain, Bruno, Christian, Daniel, Den, Dominique, Jean-Michel, Jean-René, Marc, Michel, Nicolas.

La parution du journal SIDA Tout Va Bien a pris fin avec le numéro 32-33, daté d'août 1999, faute de subventions...

Last Updated on Friday, 19 March 2010 22:00
 


Page 14 of 14