Latest Plans:
RSS
Nov 23
C.72.Point de vue sur la13° Conférence européenne sur le Sida-EACS (Belgrade 12-15 Octobre 2011)
There are no translations available.

Cette Conférence a réuni comme les précédentes plusieurs milliers de participants et présenté plusieurs centaines de travaux.  Le comité de lecture a effectué une sélection des abstracts soumis, en en retenant qu’environ une moitié. Notre association a soumis 7 abstracts, mais seul un seul a été retenu. La raison nous semble être un verrouillage systématique par les lobbys pharmaceutiques qui ne tolèrent aucune information allant à l’encontre de leurs intérêts. Toute information concernant les approches complémentaires/alternatives ou non consensuelles ont disparu  de ce type de conférence sponsorisés par les firmes pharmaceutiques . Par ailleurs, peu  de résultats nouveaux par rapport à l’IAS de Rome en Juillet  dernier. Il serait temps de réfléchir sur l’opportunité de conférences sur le sida aussi fréquentes, opérations commerciales, qui ne servent qu’à marteler la Vérité des lobbys et à faire oublier la lecture des grands journaux  scientifiques et médicaux, plus nuancés et variés au niveau des approches. 

De très nombreux essais cliniques, utilisent une très large gamme d’antiviraux depuis le dinausaure AZT encore prescrit chez 13% des patients naîfs(alors qu’il reste reconnu comme l’antiviral le plus toxique !) jusqu’aux nouvelles anti-intégrase (Raltegravir, Elvitegravir, Dolutegravir) et aux nouvelles NNRTI (Rilpivirine, Lersivirine). L’Efavirenz tente de s’imposer en force avec une cinquantaine de travaux présentés en dépit des troubles neuropsychiatriques reconnus qu’il induit. Il en est de même du Maraviroc (une vingtaine de travaux), dont on a oublié l’augmentation des pathologies tumorales qui avaient été observée lors des premiers essais. Beaucoup d’essais comparatifs n’ont pour objet que de montrer la supériorité d’une molécule d’une firme par rapport à la concurrente. Il nous semble que beaucoup des essais cliniques comparatifs présentés qui tous aboutissent à une charge virale indétectable et une augmentation des CD4, plus ou moins rapidement n’ont pas d’intérêt majeur  pour les patients . Seules les nouvelles molécules ayant pour objet de pallier aux situations d’échec et réduire les toxicités sont utiles pour le patient. Le seul intérêt du patient est d’avoir un traitement efficace, le moins toxique possible à long ou très long terme et facile d’utilisation. Cette conférence n’a pas répondu aux attentes des patients notamment sur la toxicité  et sur la possibilité de traitements intermittents et une prise unique journalière. Les toxicités cardiovasculaire, hépatique, osseuse, rénale, les désordres neurologiques  et les pathologies tumorales restent toujours élevées surtout à long terme et reste toujours la cause majoritaire de décès chez les séropositifs.

 
C.71. AIDS lipodystrophy and anti-proteases
There are no translations available.

C.71. AIDS lipodystrophy and anti-proteases: Molecular homology of HIV-1 Gag proteolytic site with ADipokinetic Hormone (ADH)

Présentation orale au 13° EACS à Belgrade ,Serbie le 13/10/2011


TRAN Guy Mong Ky *1, *2 ( This e-mail address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it ); Adrien CAPRANI *1; Laurent GERBAUD *2
1 Association 'Positifs', Paris Cedex, France
2 University of Auvergne, Hospital Hôtel-Dieu, Public Health Department, Clermont-Ferrand, France.

Background

One of the most frequent anti-proteases side effects is metabolic syndrome (insulin resistance, hyperglycemia, diabetes) and dyslipidemia with lipodystrophy. This mysterious complication remains unexplained until now. It has no direct link with protease, or proteolytic processes, as it concerns specifically the lipid and glucidic metabolism, not the protidic metabolism. The rationale of the mechanism of action of Protease Inhibitor (PI) is probably indirect, but how can inhibition of peptidic proteolysis interfere with production of hypertriglyceridemia and hyperglycemia?

 
C.70. 6°IAS ROME 2011 – VICTOIRE DES LOBBIES
There are no translations available.

Cette manifestation  a été une réunion importante par le nombre de participants et  les informations considérées majeures présentées. Plus de  5000 participants et plusieurs milliers de travaux présentés, avec le traitement pour prévention et la présence d’une session sur l’éradication.   L’information  a été totalement verrouillée par   les lobbys pharmaceutiques  avec l’absence totale d’approches alternatives (dont les nôtres) ou non rentables commercialement .

Nous renvoyons pour une information complète et objective aux compte-rendus  journaliers publiés par NAM (http://www.aidsmap.com/ias2011)

L’information  majeure  issue de ce congrès  est le traitement utilisé comme prévention. Ce concept salué unanimement par les participants devrait à terme conduire à l’éradication. Ce concept  trop peu controversé, nous parait scandaleux et condamnable. En effet, non seulement le traitement de personnes séronégatives  conduit à administrer délibérément des substances  toxiques, avec toute leur cohorte d’effets indésirables à des personnes saines , mais surtout  ces traitements se feraient au dépens des 80% des séropositifs de la planète   privés de traitement pour des raisons financières. Cela  rappelle les années70 avec la libération sexuelle où des médecins proposaient  à leurs patients avant le départ  en  vacances une injection de pénicilline retard pour éviter la syphilis.

Concernant le démarrage du traitement, même si les recommandations consensuelles préconisent un démarrage à 350-550 CD4, une étude comparative  entre un démarrage dans la fourchette (350-550) ou à  250, ne change ni la mortalité, ni la fréquence des infections bactériennes sérieuses ou de la tuberculose.

 
C.68. Activité Physique et Seropositivité: Bien être et nouvelle voie thérapeutique
There are no translations available.

Une pléthore de publications sur sport et santé montre l’intérêt pour les séropositifs plus que pour les personnes séronégatives à pratiquer une activité sportive. Il est etabli que l’activité physique améliore les parametres liés à la fatigue, au poids et à l’indice de masse corporelle. Par contre , il ne semblerait pas qu’il y ait un effet sur les dyspneés, et sur les parameters immunitaires(CD4 et Charge virale) (Smith, Barbara A et alAIDS:

13 April 2001 - Volume 15 - Issue 6 - pp 693-701). Cette dernière constatation  semble devoir être remise en cause par les travaux de Micolena Veljkovic et Nevena Veljkovic qui démontrent la stimulation  par l’exercice physique de la production d’anticorps anti VIP(peptide vasoactif  intestinal , possédant un large spectre d’action)  et que le peptide VIP possède un mimétisme moléculaire avec une partie hautement conservée de la proteine virale gp120, mais aussi avec des marqueurs tumoraux du cancer du sein , de l’uterus et de la prostate. D’autre part le taux d’autoanticorps est corrélé négativement à la progression de la maladie. Enfin les LTP(long term progressors ) et LTS(long term survivors) possèdent un taux élevé de ces auto anticorps. Ainsi s’ouvre une voie nouvelle alternative aux antiviraux avec leur cortège d’effets indésirables et de résistance. Des essais thérapeutiques contrôlés restent à faire pour mesurer l’effet de l’activité physique sur les CD4 et la charge virale sur des patients naîfs d’abord, puis sur d’autres déjà traités en vue d’allèger ou de supprimer les antiviraux. Seuls les pouvoirs publics sont à même de financer ce type d’essai, les firmes pharmaceutiques ayant tout à perdre de tels essais!



THE ROLE OF EXERCISE IN PREVENTING AND TREATING HIV INFECTION AND CANCER




Milena Veljkovic1, Nevena Veljkovic2, Violeta Dopsaj3

1 Laboratory for Radioisotopes, Institute of Nuclear Sciences Vinca, P.O.Box 522, 10001 Belgrade, Serbia
2 Laboratory for Multidisciplinary Research, Institute of Nuclear Sciences Vinca, P.O.Box 522, 10001 Belgrade, Serbia
3 Faculty of Pharmacy, Vojvode Stepe 450, 11000 Belgrade, Serbia



Abstract

It is shown in this article that physical exercise can significantly contribute to prevention and suppression of disease development in HIV infected individuals. Findings presented in this review show that physical exercise induces production of anti-vasoactive intestinal peptide (anti-VIP) antibodies in the sera of both HIV infected and non-infected individuals by increasing the level of VIP protein. Negative correlation observed between progression of HIV disease and level of anti-VIP antibodies titer in HIV infected patients reflects decrease in amount of HIV particles present in the circulation, which occur as a consequence of the anti-VIP antibodies’ high affinity for HIV gp120 antigen. Taking into account deficiencies of currant medical therapies for AIDS and lack of prospective vaccine, aerobic physical exercise can be considered as highly promising and widely accessible non-toxic therapy for AIDS.

 
C.67. Synthèse du 16° ISHEID Marseille (24-26 Mars 2010)
There are no translations available.

Ce congrès international s’est tenu à Marseille pour la première fois depuis sa création. Il a rassemblé plusieurs milliers de participants cliniciens pour beaucoup mais aussi de nombreux chercheurs faisant de la recherche fondamentale. Une soixantaine de communications orales et 160 communications Poster ont été présentées. Malheureusement seule un tiers des Posters étaient affichés et leurs auteurs absents. Des symposiums ont également été organisés par la plupart des firmes pharmaceutiques qui sponsorisaient la conférence. De très nombreux résultats originaux, porteurs d’espérance ont été présentés. Aucune recherche non orthodoxe n’a été retenue dans cette conférence, qui comme toutes les autres conférences sont de plus en plus verrouillées par les lobbys pharmaceutiques.

Nous ne développerons que les résultats les plus marquants.

Concernant le vaccin prophylactique, la conférence plénière de R. Gallo a présenté l'historique des échecs successifs des essais et montré la faisabilité à long terme du vaccin grâce aux maigres résultats de l'essai thaïlandais. Il s'est par ailleurs inquiété des financements insuffisants pour mettre en place de nouveaux essais.

 
More Articles...


Page 11 of 12

C.88-Mimétisme moléculaire

C.88-Mimétisme moléculaire entre le core du virus de l'hépatite C,le ligand de Fas, la phalloïd...

Read more

C.81-Voltage-gated sodium N

C.81-Voltage-gated sodium Na+ channel allostery as the basis for the scorpion venom model of AI...

Read more

C.80-AIDS Vaccine Thai RV 1

C.80-AIDS Vaccine Thai RV 144 . Correlate of Protection: Envelope gp120 v2 Loop, Which Induces ...

Read more

C.66. Scorpion model of Inf

Hemagglutinin (HA) contains a scorpion toxin, binding to voltage-gated sodium Na+ channel: Na+ ...

Read more